Portugal

11 au 23 avril 2017

Printemps 2017, nous partons pour le Portugal. A cette période de l’année, le climat est doux et agréable, loin des grosses chaleurs et de la foule estivales.

Nous nous y rendons en avion, puis nous louons un véhicule pour faire notre périple. Nous couchons à l’hôtel, dans des villes-étapes. Nous faisons un voyage de douze jours.

carte générale

Mardi 11 avril : nous quittons notre domicile en fin de nuit, direction Orly, pour prendre l’avion en milieu de matinée. Nous atterrissons à Porto, après une heure de vol.

Le temps de récupérer nos bagages et la voiture de location que nous avons réservée ; il est 13 heures lorsque nous commençons notre circuit que nous avons programmé pour cette journée.

 

Nous commençons par le nord de Porto : Guimarães, Braga, et le sanctuaire de Bom Jésus de Monte, à quelques kilomètres de Braga.

 

Il est temps de redescendre à Porto, où nous attend notre hôtel. Nous y coucherons deux nuits.

Mercredi 12 avril : nous visitons le vieux Porto une grande partie de la journée : la cathédrale et son parvis, l’église Sao Francisco, l’église et la Tour des Clérigos, le quai de la Ribeira, le pont Don Luis Ier, qui permet d’arriver aux mythiques caves de Vila Nova de Gaia, le couvent de Nossa Senhora da Serra do Pilar.

 

En fin d’après-midi, nous longeons la vallée du Douro, en empruntant des routes qui nous permettent d’admirer les cultures en terrasses, tout en surplombant le fleuve.

 

Nous rentrons ensuite à notre hôtel à Porto.

Jeudi 13 avril : nous quittons Porto pour nous diriger vers les Beiras, région située au sud de Porto, plutôt vers le centre du Portugal, entre Doro et Tage.

 

Nous visitons Aveiro, ses canaux, petits ponts et jolies barques colorées.

 

Nous allons ensuite à Viseu, Guarda, Belmonte, la vallée glaciaire du Zêzere, Torre point culminant du Portugal (1993 mètres) dans le massif de la Serra da Estrela.

 

Nous descendons ensuite à Coimbra, pour y passer la nuit.

Vendredi 14 avril : Nous visitons Coimbra : la vieille ville, l’université et la jolie vue sur la ville depuis le pont de Santa Clara.

 

Nous partons ensuite pour l’ouest du Portugal et la vallée du Tage. Nous commençons par Constancia, petite ville bucolique et paisible, puis le château d’Almourol, à quelques kilomètres de Constancia, puis Santarem.

 

Nous nous rendons ensuite à Tomar, où nous visitons le célèbre couvent.

Nous terminons par le sanctuaire de Fatima, sa basilique et la moderne église da Santissima Trindade, consacrée en 2007.

 

Nous couchons à Fatima, dans un hôtel tout neuf, situé dans un nouveau quartier, à peine sorti de terre et encore en travaux, où se mêlent un ensemble hétéroclite de boutiques de souvenirs et résidences hôtelières. Il faut en effet loger les milliers de fidèles qui viennent s’y rassembler en grands pèlerinages.

Samedi 15 avril : nous continuons notre périple par la visite du monastère de Batalha, puis celui d’Alcobaça.

 

Nous nous rendons ensuite à Nazaré, paradis des surfeurs, sur la côte d’Estremadura. Le port et le quartier des pêcheurs y sont typiques : on y voit encore des femmes de pêcheurs qui font sécher leur poisson sur des claies.

 

Nous allons maintenant à Obidos, petite ville médiévale entourée de remparts. Les maisons sont blanchies à la chaux, les arêtes des murs sont peintes en jaune ou bleu, et les patios laissent entrevoir de splendides bougainvilliers.

 

Nous terminons notre journée par Peniche : son port, sa citadelle, et la corniche du Cap Carvoeiro.

 

Nous couchons à Peniche.

Dimanche 16 avril : nous parcourons les alentours de Lisbonne. A une quarantaine de kilomètres au nord, nous visitons Mafra, sa basilique et son imposant palais et couvent.

 

Nous nous rendons ensuite à Sintra. Nous visitons le Palais national, puis sur les hauteurs de Sintra et dans l’épaisse forêt, le Palais national de Pena. Ce palais aux murs vivement coloré est le summum du mauvais goût où se mélangent tous les styles : maure, gothique, manuélin, Renaissance, Baroque.

 

Nous parcourons ensuite la route du littoral, d’Estoril au Cap du rocher (Cabo da Roca). C’est la pointe la plus occidentale du continent européen.

 

Nous franchissons ensuite le Tage, pour nous rendre au sud de Lisbonne, à Almada afin de voir la statue géante du Christ Roi, réplique réduite du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro. Cette statue fut érigée en 1959 pour remercier Dieu d’avoir épargné le Portugal pendant la Seconde Guerre mondiale. Nous montons sur le piédestal qui supporte la statue ; le panorama sur Lisbonne et le Tage sont splendides.

 

Nous nous dirigeons ensuite vers le centre de Lisbonne, où nous coucherons trois nuits.

Lundi 17 avril : Nous nous rendons au sud de Lisbonne, au Cap Espichel puis à Portinho da Arrabida. Nous suivons ensuite la Route de la Corniche, puis nous nous rendons à Setubal.

 

Retour à Lisbonne pour la nuit.

Mardi 18 avril : nous visitons Lisbonne et ses principaux quartiers.

 

La Baixa, entièrement dévastée par le tremblement de terre et raz de marée de 1775, et reconstruite selon le style néo-classique (place du commerce).

 

L’Alfama, quartier le plus ancien et le plus connu, avec son célèbre tramway jaune et sa cathédrale

 

Belém, sa tour et son monastère des Hiéronymites, et le monument des Découvertes, érigé à la mémoire des découvreurs portugais.

 

Les quartiers modernes du nord : le parc Edouard VII offre une belle perspective sur la ville basse et le Tage, la gare d’Orient, construite en 1998.

 

Nous terminons notre séjour à Lisbonne par la visite du musée des Azulejos, situé à l'interieur du Couvent Madre de Deus.

 

Deux ponts, remarquables d’architecture méritent le détour : le Pont 25 avril et le Pont Vasco de Gama.

 

Nous passons notre dernière nuit à Lisbonne.

Mercredi 19 avril : nous franchissons définitivement le Tage, pour visiter l’Alentejo. Nous voici au sud du Portugal, avec ses maisons blanchies à la chaux et ses champs d’oliviers.

 

Nous visitons Marvao, village médiéval proche de l’Espagne, puis Evora (la cathédrale, le temple romain, l’université).

 

Nous couchons à Evora.

Jeudi 20 avril : nous visitons Monsaraz et son panorama grandiose depuis le château, à la frontière espagnole.

 

Nous allons ensuite à Beja et nous visitons le couvent de la Conception.

 

Nous prenons ensuite la route du littoral alentejan, avec ses hautes falaises battues par les flots et les vents violents, ses jolies plages et ses routes escarpées (Porto Covo, Vila Novo de Milefontes, Almograve, Cabo Sardao).

 

Nous couchons à Alvor.

Vendredi 21 avril : nous voici maintenant dans l’Algarve. Nous nous rendons à la Pointe de Sagres et au Cap Saint Vincent. La vue sur la baie et les falaises est impressionnante.

La côte vicentine de Sagres à Odeceixe

 

Nous continuons la route côtière en allant à Ponta da Piedade : falaises ocres sculptées par l’océan.

 

Nous visitons Portimao et ses environs, stations balnéaires du sud du Portugal : Alvor, les falaises ocres de Praia da Rocha et la plage de Falesia, Ferragudo, village de pêcheurs, Carvoeiro.

 

Nous couchons à Faro pour deux nuits.

Samedi 22 avril : nous visitons la vieille ville de Faro et ses maisons blanches, ainsi que l’église de Sao Lourenço à quelques kilomètres de Faro, splendide petite église tapissée d’azulejos.

 

A l’est de Faro, nous visitons Tavira.

 

Nous prenons ensuite la bucolique route de la vallée du Guadiana, fleuve frontalier avec l’Espagne voisine, depuis Vila Real de Santo Antonio jusqu’à Alcoutim.

 

Nous remontons vers le nord afin de visiter Mertola et son église-mosquée.

 

Retour à Faro pour notre dernière nuit.

Dimanche 23 avril : dans l’après-midi, nous quittons notre hôtel pour l’aéroport de Faro. Nous rendons notre voiture et nous embarquons pour Orly, où nous arrivons en début de soirée.